Foire aux questions

Voici vos questions

Puis-je m’adresser directement à votre clinique ou dois-je passer par mon dentiste ?

Si votre dentiste suggère pour votre enfant des traitements dentaires sous anesthésie générale, il vous référera en général directement à un dentiste pédiatrique spécialisé. Celui-ci évaluera la condition dentaire et décidera s’il est nécessaire de procéder aux traitements sous anesthésie générale. Tous les renseignements et consignes sont transmis par le dentiste. Par ailleurs, vous pouvez aussi nous appeler directement pour être référé à un dentiste pédiatrique associé à notre clinique.

Y a-t-il des frais ?

Vous devez présenter votre carte d’assurance maladie valide.

Il n'y a aucun frais car la RAMQ (assurance-maladie) assume la plupart des frais dentaires et les honoraires de l’anesthésiste pour les enfants éligibles i.e. les enfants âgés de neuf ans et moins. Votre dentiste vous informera si il y a des frais dentaires non couvert par la RAMQ.

Le patient doit-il être accompagné ?

Le patient doit être accompagné par deux (2) adultes responsables et capables, au besoin, de porter de jeunes enfants.

Il est suggéré d’apporter une couverture chaude pour le retour à la maison.

Quelles sont les consignes de jeûne et autres à suivre ?

Au niveau du jeûne

Pour les enfants de plus de 11 ans et les adultes :

  • Pas de solides depuis minuit.
  • Aucun liquide, sauf de l’eau jusqu’à 2 heures avant la chirurgie.

Pour les enfants de 0 à 10 ans :

  • Pas de solides ni de produits laitiers 8 heures avant.
  • Jus de pomme jusqu’à 4 heures avant (maximum de 4 onces).
  • Eau permise jusqu’à 2 heures avant

 

Au niveau de l’habillement

  • Choisissez des vêtements confortables. Évitez les élastiques, les collets et les ceintures serrés ainsi que les ensembles de types «salopette».
  • Pas de bijoux.
  • Pas de vernis à ongles.

Quelles sont les mesures d’urgence que vous avez mises en place ?

  • Nous disposons de tous les médicaments d’urgences recommandés par l’Advanced Cardiac Life Support (ACLS), la S.C.A. et le Collège des médecins du Québec.
  • Notre personnel est formé en Réanimation cardio-respiratoire (RCR).
  • Nous possédons l’équipement le plus moderne qui soit en réanimation : défibrillateur, moniteurs, perfuseurs, accès veineux, équipement en gestion des voies aériennes, etc.
  • Nous avons été soumis à l’inspection de Urgence Santé quant à la planification des transferts – au besoin - et l’organisation des accès aux hôpitaux environnants : CHU Sainte-Justine pour enfants, l’Hôpital de Montréal pour enfants (MCH), le Centre hospitalier de St. Mary, etc.

Quels sont les médicaments utilisés ?

Les médicaments utilisés sont les suivants :

  • Une dose d’advil préopératoire
  • Un agent d’induction intraveineux
  • Les gaz anesthésiques : Les gaz sont administrés de façon à maintenir un sommeil léger et à assurer un réveil rapide et confortable.
  • Le sérum : Tous les patients reçoivent pendant la période anesthésique un soluté intraveineux qui compense les effets du jeûne pré-anesthésique et qui permet un accès rapide à la circulation pour l’administration de médicaments.

Une anesthésie générale, ça se déroule comment au juste ?

La méthode anesthésique comporte les étapes suivantes :

  • La première : L’induction
    L’induction de l’anesthésie se fait préférablement au moyen d’une injection intraveineuse ou par masque. L’induction, faite en présence des parents, diminue l’anxiété chez l’enfant.
  • La deuxième : L’intubation
    Tous les patients sont intubés par voie endotrachéale, ce qui assure un contrôle idéal des voies respiratoires.
  • La troisième : La surveillance
    Tous les patients sont reliés à une centrale de monitoring comprenant : électrocardiographie, tension artérielle non invasive, capnographie (mesure instantanée de CO2 expiré), saturométrie (mesure instantanée de la saturation du sang en oxygène) et analyse des agents anesthésiques.
  • La quatrième : Le réveil
    Le réveil se fait d’abord sous la supervision du personnel spécialisé. Il est suivi d’une deuxième période avec la présence des parents ou des accompagnateurs.

L’état de santé du patient doit-il être pris en compte dans la décision d’avoir recours à l’anesthésie générale ?

Votre enfant doit être en bonne santé pour subir dans notre clinique une anesthésie générale. S’il présente une condition de santé anormale, nous allons l’évaluer pour déterminer les conditions les plus sécuritaires pour son traitement. Il peut arriver que nous référions dans les hôpitaux pédiatriques (Ste-Justine ou Hôpital de Montréal pour Enfants) les cas nécessitant une surveillance plus étroite.

Quelle expérience possède le personnel de votre clinique ?

Les docteurs André Martel et Serge Gilbert sont des spécialistes certifiés en anesthésie. Le docteur Gilbert a déjà pratiqué au CHU Sainte-Justine pour enfants et le docteur Martel a pratiqué à l’Hôpital de Montréal pour enfants (MCH). Le docteur Vincent Collard est anesthésiste pédiatrique à l’hôpital de Montréal pour Enfants et le docteur Pierre Fiset est anesthésiste pédiatrique et chef du département d’anesthésie pédiatrique à l’hôpital de Montréal pour Enfants. Au besoin, nous faisons appel à d’autres anesthésistes reconnus pour leur compétence.

Les inhalothérapeutes diplômés, membres de l’Ordre des inhalothérapeutes du Québec, qui assistent l’anesthésiste dans ses fonctions, sont tous expérimentés dans les techniques propres à l’anesthésie générale. Ils assurent aussi une surveillance étroite et ininterrompue pendant le réveil. L’ordre professionnel des inhalothérapeutes fait régulièrement des visites d’inspection.

La qualité de nos soins est équivalente à celle exigée des centres hospitaliers.

Nous prenons toutes les dispositions nécessaires afin d’assurer au patient et aux accompagnateurs une expérience confortable et sécuritaire.

Quelles sont les raisons qui motivent un dentiste à recommander une anesthésie générale ?

Plusieurs raisons peuvent inciter votre dentiste à vous offrir un service de soins dentaires sous anesthésie générale. Les raisons les plus courantes sont :

  • Le jeune âge du patient.
  • La nécessité de soins restauratifs extensifs.
  • Le comportement difficile ou non coopératif de certains patients.
  • L’éloignement (diminution du nombre de visites requises).
  • Autres raisons médicales.

Quelles sont les directions pour se rendre à la clinique ?

La clinique est située au 100, chemin Rockland, bureau 145. Prenez le chemin Rockland, direction sud, jusqu’à l’entrée principale. Continuez sur la voie de service du viaduc, sans vous engager sur le viaduc, et garez votre voiture dans le  stationnement situé à l’arrière de l’immeuble. Entrez dans l’immeuble par la porte 40.

Est-ce que l'anesthésie est dangereuse pour mon enfant?

Nous vous recommandons de vous référer au site:

https://www.safetots.org/parents-faq/